Connectez-vous S'inscrire
LFCE

L'épilepsie en questions/réponses

Quelle surveillance pour le traitement antiépileptique ?

La surveillance concerne surtout l’évaluation de la tolérance clinique (effets secondaires indésirables) et le risque allergique. Chaque consultation est l’objet d’un recueil soigneux de ces effets potentiels. Le patient est averti des effets indésirables les plus fréquents, dépendants de la nature de la molécule prescrite. Les associations de plusieurs traitements antiépileptiques sont associées à un risque plus élevé d’effets secondaires. Un bilan biologique systématique est nécessaire au début du traitement par carbamazépine et valproate, et tous les quinze jours sous felbamate. Les dosages sériques de médicaments seront réalisés en cas de doute sur l’observance, de signes de surdosage, de risque d’interactions, pendant la grossesse, et dans le cas particulier de la phénytoïne. Tous les traitements ne sont pas toutefois dosables. Le plus souvent, le médecin décide des ajustements des doses de traitement en fonction de l’efficacité et de la tolérance, et non des taux sanguins. Le témoin de l’efficacité sera la diminution du nombre de crises, la pratique de l’EEG n’apportant rien de plus, sauf dans le cas des absences, et quand on envisage un arrêt du traitement.