Aujourd’hui, consommer du CBD est légal, un peu partout dans le monde. Plusieurs études affirment que sa consommation apporte des bienfaits positifs pour le système nerveux et digestif. De ce fait, chaque consommateur recherche des effets bien spécifiques. Face à cela, le choix de la méthode de consommation sera déterminant. La consommation du CBD par inhalation est une méthode très efficace, quand elle est bien réalisée. Car, la substance est absorbée rapidement par le corps. Contrairement aux produits comestibles qui ne sont efficaces que deux heures après. Cet article vous résume l’ensemble des méthodes à utiliser pour inhaler / fumer du CBD.

Vaporisateur de CBD

Le vaporisateur est la méthode la plus saine et la plus pure pour consommer du CBD. C’est un appareil électrique qui permet de chauffer le CBD. L’augmentation de la température permettra de libérer de la vapeur dotée des actifs principaux du CBD et de ses divers arômes.

Les vaporisateurs sont disponibles sous trois formats différents :

  • Le vaporisateur de salon,
  • Le vaporisateur à briquet,
  • Le vaporisateur portable.

Ce dernier format est le plus utilisé, car il a un rapport qualité prix très intéressant. En plus il est doté d’une batterie. Ce qui permet de le transporter un peu partout avec soi.

Chacun de ces formats est disponible en trois technologies différentes. Tout d’abord, il y a la chauffe par conduction, qui met la matière végétale du CBD en contact direct avec les parois de la chambre chauffante. C’est un procédé assez délicat à manipuler. Car, il faut avoir une connaissance assez poussée quant aux températures à utiliser sur chaque produit. Ensuite, il y a la chauffe par convection, qui est plus adaptée pour les amateurs. Elle permet un vapotage sans risque. Cette technologie permet de chauffer de l’air, qui circule dans la chambre où est contenue le CBD. Par contre, les appareils ayant ce type de chauffe sont plus coûteux que les précédents. Enfin, il existe une technologie de chauffe qui allie les avantages des deux précédentes. C’est la chauffe hybride.

Les e-Liquides CBD

Les e-liquides sont des produits de synthèse, composées de :

  • CBD ;
  • Propylène glycol (permet de rendre le composé fluide) ;
  • Glycérine végétale (permet de produire de la vapeur) ;
  • Des arômes.

Face à cela, il est assez facile de déduire que cette utilisation est moins pure que l’utilisation du vaporisateur.

Les e-liquides sont vapotés à l’aide de cigarettes électroniques. Leur utilisation est fortement appréciée par les consommateurs. Car elle leur permet une séance de vapotage tout en arôme. En effet, les e-Liquides sont disponibles en plusieurs arômes, à savoir :

  • Goût menthe,
  • Goût cannabis,
  • Goût tabac,
  • Goût fruité.

Le joint

comment fumer le cbdIl faut ajouter à cela qu’il se décline en plusieurs dosages (mg / fiole). Le premier est la catégorie faible. Elle permet un dosage compris entre 30 et 100 mg. Le second est le dosage moyen, qui a une dose de 100 mg à 300 mg. Puis, les e-Liquides forts sont dotés d’un dosage supérieur à 300 mg. Enfin, moins utilisé, les e-Liquides Boosters qui ont un dosage supérieur à 600 mg. Le type de dosage devra être choisi selon trois critères :

  • Les effets recherchés;
  • L’organisme de la personne;
  • La fréquence de consommation.

De ce fait, pour les amateurs, il est conseillé de toujours consommer par les e-Liquides à dosage faible. Vous pourrez ensuite adapter le dosage à vos besoins.

Il faut savoir que pour la consommation de e-liquide CBD, une cigarette électronique de base est à privilégier. Ce dernier devra donc être consommé avec une puissance inférieure à 30 Watts. Pour ne pas provoquer l’irritation des poumons. Ensuite, pour ce qui est de la résistance, elle devra être comprise entre 0.6 et 1 ohm. Il faut savoir que plus la résistance sera importante, plus la vape sera serrée. Enfin, les e-Liquides CBD sont assez fragiles. De ce fait, pour ne pas perdre des quantités de e-Liquides bêtement à cause de la chauffe, de l’air ou des rayons UV, il est conseillé d’acheter des cigarettes électroniques dotés de réservoirs de 2ml. Et pour une meilleure conservation, il est préférable de choisir des réservoirs opaques.

Fumer la résine de CBD

Consommé du CBD par combustion est la manière la moins conseillée. Car ce dernier est brûlé. De ce fait, certains effets seront non seulement annihilés. Mais en plus de cela la fumée résultante sera concentrée en charbon et en dioxyde de carbone. Ces derniers sont très nocifs pour les poumons. Cependant, il existe trois manières de fumer du CBD, en le brûlant :

Pour ce faire l’utilisateur aura besoin soit d’un papier à rouler, soit d’un émoussé et d’herbe ou de fleur de CBD. Vous pourrez ensuite disposer le CBD dans le papier et le rouler. Il ne faut pas oublier que si vous optez pour l’émousser, vous consommerez une certaine quantité de tabac. Cependant, pour vous faciliter la tâche, plusieurs boutiques de vente de CBD proposent des joints déjà rouler.

Le bang

Très utilisé pour fumer des plantes, le bang utilise de l’eau afin de filtrer les graines ou les tiges de CBD. Il permet de faire bouillonner ces derniers, pour en faire ressortir de la fumée dans un tube long et haut. Ce dispositif est moins nocif que le dernier, car il permet de filtrer et de refroidir la fumée. Ce qui la rend moins agressive pour la gorge et les poumons.

La pipe

Généralement faites en verre, les pipes sont difficiles à utiliser. Car il faudra que le CBD soit brûlé à un certain degré seulement. De ce fait, en plus d’avoir une bonne pipe, il faudra aussi s’équiper d’un bon briquet et avoir la bonne méthode. En bref, vous devrez briser la fleur et la disposer dans le bol de celle-ci. Ensuite, la brûler à l’aide du briquet et inhaler tout en couvrant le trou.

Est-ce qu’il est légal de fumer du CBD ?

De manière générale, la consommation de CBD est légale. Car les autorités ne le considèrent pas comme un stupéfiant. Et selon l’Organisation mondiale de la santé, le CBD n’engendre aucun effet secondaire nocif sur le corps humain. De ce fait, fumer du CBD est tout aussi légal. Cependant, il faudra toujours veiller à ce qu’il ne contienne pas un taux de THC supérieur à 0.2%.