Connectez-vous S'inscrire
LFCE



La Ligue Française contre l'Epilepsie

est le chapitre français de International Ligue Against Epilepsy (ILAE). Elle est ouverte à tous les professionnels (médecins, professions paramédicales et sociales), qui ont choisi de consacrer leur savoir et leur énergie au service des patients épileptiques.
















              

Il y a trente ans....Le premier numéro du bulletin de la LFCE



Le numéro 1 du Bulletin de la LFCE paraissait au premier trimestre 1982. L’éditorial de l’équipe rédactionnelle (les Drs Pasquier, Dravet, Cler et Broussaud) lui assignait l’objectif de rendre compte, de façon efficace et dynamique, des activités de la Ligue auprès de ces membres (« ce bulletin ne doit pas être un nouveau journal scientifique »).



Il y a trente ans....Le premier numéro du bulletin de la LFCE
Un article inaugural et prestigieux y est consacré par Henri Gastaut à une (brève) histoire de la LFCE, tandis qu'un peu plus loin, le thème choisi pour les prochaines journées annuelles de la ligue est annoncé : « Psychose et Epilepsie », pour se tenir à Paris, fin novembre de la même année.
Encore après, en page 27, une information importante concerne les nouvelles modalités de délivrance du permis de conduire, puisque le décret du 24 mars 1981 parait au Journal Officiel du 9 mai 1981 : Il y est stipulé que « L’épilepsie confirmée est en principe une contre-indication formelle à conduite de tout véhicule », en relevant toutefois la possibilité d’une « compatibilité temporaire éventuelle en fonction des données ci-contre : avis du spécialiste qui jugera de la réalité, de sa forme clinique, du traitement suivi et des résultats thérapeutiques ».

La question de l’intérêt de poursuivre le bulletin sous cette forme sera soulevée (« faut-il continuer ? Faut-il modifier la formule ? ») dès le numéro 3 du 4ème trimestre 1982, témoignant de la rémanence de certains débats que nous avons bien connu ces dernières années. Le bulletin de la LFCE fourmille, au grès de ces numéros, de descriptions pittoresques des réunions à l’étranger, où déambule une communauté francophone soumise aux aléas linguistiques (Ah ! Perouse 1982, l’autocar qui est attendu avec une impatience grandissante, et la mystérieuse « signora Vostra » que l’on cherche sans la trouver pour la remercier de son hospitalité…). La fabrication artisanale n’évite pas les coquilles aux effets inattendus (la proposition de la LFCE pour le congrès international ?

« CLASSIFICATION OF INFANCY AND CHILOOD (sic) EPILEPSIES »), mais assure très vaillamment sa mission de communication, et on se souvient quel dynamisme l'école française avait alors insufflé dans le monde épileptologique. Ainsi, l’aventure du Bulletin se poursuivra jusqu’au numéro 21 de novembre 1988. La revue « Epilepsies » éditée par John Libbey prendra le relai à partir de 1989, jusqu’au « Cahiers d’EpilepsieS », en 2011..Mais ceci est une autre histoire...  

modifié le 31/07/2012 | Lu 906 fois modifié le 05/09/2012


LFCE | SUDEP | Autres